L’AFLD se réjouit d’accueillir cinq nouveaux membres au sein de son comité des sportifs à l’issue de l’appel à candidature lancé en décembre dernier.

Le comité des sportifs est composé d’athlètes de haut niveau ou professionnels sélectionnés pour leur connaissance de l’environnement sportif national et international et pour leur engagement dans la lutte contre le dopage. Il a à cœur de replacer les sportifs français au cœur de l’antidopage et vise à porter leur voix auprès de la communauté sportive, du grand public, et à l’international.

Lancé en 2019, le comité des sportifs était composé jusqu’à ce jour de 7 membres : Gévrise Émane (judo), Romain Girouille (tir à l’arc), Astrid Guyart (escrime), Nantenin Keïta (athlétisme paralympique), Sandra Loura (ski acrobatique), Valentin Prades (pentathlon moderne) et David Smétanine (natation paralympique).

Il intègre aujourd’hui 5 nouveaux membres.

Jonathan Best (38 ans), rugby à XV

Jonathan Best est un rugbyman français ayant évolué en Top 14 et en Pro D2, notamment dans les clubs de Grenoble (2005–2017) et de Béziers (2017-2021). Il possède également sept sélections avec l’équipe nationale d’Algérie. Il a mis un terme à sa carrière en juin 2021. Il est intervenu à plusieurs reprises dans les centres de formation des clubs avec le syndicat des joueurs de rugby professionnels (Provale) sur le thème de la prévention du dopage.

 Marie Patouillet (33 ans), cyclisme handisport, route et piste

Marie Patouillet a découvert le cyclisme en 2018. Un an plus tard, elle obtient sa première médaille internationale aux Championnats du monde de paracyclisme sur piste et en 2020, elle décroche deux médailles d’argent. Lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2020, elle a remporté la médaille de bronze sur la poursuite et sur l’épreuve sur route. En parallèle de sa carrière sportive, Marie Patouillet est médecin généraliste.

Mathilde Petriaux (24 ans), hockey sur gazon

Mathilde est la gardienne de l’équipe de France de hockey sur gazon ; elle est membre de l’équipe de France depuis 11 ans. Elle est vice-championne de Coupe d’Europe B en 2021 et a été dans le top 5 des nominées pour le titre de meilleure gardienne du monde en 2019. Elle joue actuellement pour le club Real Sociedad à San Sebastian, en Espagne. En parallèle de sa carrière de sportive de haut niveau, elle pratique comme psychomotricienne depuis 2019.

Maxime Valet (34 ans), para-escrime

Maxime Valet est un escrimeur handisport, spécialiste du fleuret. Il est médaillé de bronze en individuel et par équipe aux Jeux paralympiques de Rio 2016 et médaillé de bronze par équipe aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. Il est également médecin du sport au CREPS de Toulouse au sein duquel il mène régulièrement des actions de prévention contre le dopage.

Ayodélé Ikuesan (36 ans), athlétisme

Ayodélé Ikuesan est une athlète française spécialiste du sprint. Elle est vice-championne d’Europe du relais 4 x 100 m en 2013 et membre de l’équipe de France aux Jeux Olympiques de Pékin 2008 et de Londres 2012. Elle siège depuis 2017 à la Commission des athlètes de haut niveau du CNOSF et a rejoint le collège de l’Agence le 8 juillet 2021. Elle est aujourd’hui adjointe à la mairie du 18e arrondissement de Paris, en charge de la santé et de la réduction des risques.

Enfin, Astrid Guyart, coprésidente du comité des sportifs depuis son lancement, aujourd’hui coprésidente de la commission des athlètes de haut-niveau et secrétaire générale adjointe du CNOSF, passe le flambeau aux nouveaux membres et quitte son rôle au sein du comité des sportifs de l’AFLD. Astrid poursuivra son engagement dans la prévention du dopage puisqu’elle a été nommée au Comité des sportifs de l’Agence mondiale antidopage pour 2022.