Archives pour Actualités

Publication du rapport d’activité 2016 de l’AFLD

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), en dépit de moyens limités, s’est totalement investie dans la préservation de l’équité sportive et de la santé des sportifs, y compris amateurs. Face au risque sanitaire majeur qu’elle constate aujourd’hui, l’AFLD appelle ses partenaires, pouvoirs publics et acteurs du mouvement sportif, à réaffirmer et renforcer leur engagement total à ses côtés.

Lire la suite

Sensibilisation aux risques liés au dopage lors des championnats de France jeunes de triathlon

A l’instar de l’année dernière, l’AFLD a réalisé une opération de sensibilisation aux risques liés au dopage lors des championnats de France jeunes de triathlon qui se sont déroulés à Pierrelatte le samedi 3 juin 2017. Un test de dépistage urinaire suivi d’un questionnaire encadré par les agents de l’AFLD étaient proposés aux sportifs dont la participation s’effectuait sur une base volontaire et anonyme.

Lire la suite

Appel à projets de recherche 2017

Afin d’améliorer l’efficacité de son action, l’Agence française de lutte contre le dopage souhaite encourager et promouvoir des projets scientifiques lui permettant de répondre au mieux à cet objectif.

Lire la suite

Renforcement des pouvoirs de l’AMA et protection des « lanceurs d’alerte »

L’AFLD a pris part au sommet extraordinaire de Copenhague (29 et 30 août 2016) au cours duquel, en réaction aux récents scandales ayant affecté la lutte contre le dopage, les représentants de 17 organisations nationales antidopage se sont retrouvés pour faire émerger des pistes de réforme, notamment au bénéfice de l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Prenez connaissance ici de la déclaration commune issue du sommet (versions française et anglaise).

Lire la suite

JO 2016 – Réaction à la position du CIO sur les athlètes russes

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a pris connaissance de la position arrêtée par la Commission exécutive du Comité international olympique (CIO) à la suite, d’une part, du rapport concernant la Russie rédigé par Richard MC LAREN à la demande de l’Agence mondiale antidopage (AMA) et, d’autre part, de la sentence du Tribunal arbitral du sport (TAS) admettant la validité de la disposition du règlement de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) prévoyant l’exclusion des Jeux Olympiques des athlètes d’une Fédération nationale suspendue au plan international.

L’AFLD estime, tout comme l’AMA, que le CIO, plutôt que de s’en remettre à la décision des différentes fédérations internationales, aurait pu lui-même faire preuve d’une grande fermeté face à un système institutionnalisé de dopage sans précédent.

Le Président de l’AFLD, Bruno Genevois, appelle « les Fédérations internationales à assumer pleinement leurs responsabilités dans la lutte contre le dopage ».

For English version – click here.

Lire la suite

L’AFLD apporte sa garantie à Paris 2024

Réuni le jeudi 7 juillet 2016, le Collège de l’AFLD a examiné la possibilité pour cette dernière d’apporter des garanties, en matière de lutte contre le dopage, dans le cadre de la candidature de Paris comme ville hôte des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Lire la suite

Divulgation d’informations confidentielles portant sur des contrôles antidopage dans le cyclisme en Guadeloupe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) ne peut que regretter qu’aient été rendues publiques par voie de presse des informations adressées au procureur de la République compétent dans le cadre de l’article 40 du code de procédure pénale, à la suite de l’opération de contrôle antidopage qu’elle a réalisée lors du dernier « Grand Prix cycliste du Nord Basse-Terre ». Il appartient à l’autorité judiciaire d’apprécier les suites à donner à cette divulgation, au regard du principe du secret de la procédure au cours de l’enquête et de l’instruction posé par l’article 11 du code de procédure pénale.

Lire la suite

Admission par le Conseil d’État de la conformité à la Constitution de la détection du dopage

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le code du sport, dans son article L. 232-9, interdit à tout sportif d’avoir recours à des substances prohibées par la réglementation antidopage. L’existence d’une violation de cette interdiction est établie par la présence dans un prélèvement urinaire ou sanguin de l’une de ces substances. Le sportif peut cependant échapper à une sanction s’il se prévaut d’une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) ou de raisons médicales dûment justifiées.

Lire la suite

Effets dans le temps d’une mesure disciplinaire concernant un sportif de haut niveau

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

À la suite d’un arrêt du Conseil d’État du 15 avril 2016 ramenant de deux ans à un an l’interdiction faite à un sportif de haut niveau de prendre part à des manifestations organisées ou autorisées par la Fédération dont il relève, le Collège de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a été conduit à préciser les effets dans le temps de cette sanction.

Lire la suite

FG-4592 : le point par le laboratoire de Châtenay-Malabry

EFG-4592n avril 2015, le laboratoire de Châtenay-Malabry détectait le premier cas mondial de dopage au FG-4592.  Une investigation autour de ce cas s’est poursuivie et a conduit à une publication dans la revue scientifique « Journal of Pharmaceutical and Biomedical Analysis » dès le début de l’année 2016.

Lire la suite

Eclairage sur le cannabis

Les cannabinoïdes font partie des substances interdites en compétition. Une étude récemment publiée dans une revue scientifique de renom analyse les premiers effets de sa légalisation au Colorado (Etats-Unis).

Lire la suite

Réaction de l’AFLD à la suite du rapport de la Commission indépendante de l’Agence mondiale antidopage

L’Agence française de lutte contre le dopage tient à saluer le travail accompli par la Commission indépendante de l’Agence mondiale antidopage à la suite des allégations de dopage dans le monde de l’athlétisme. Sous la direction de Richard W. Pound, le rapport de la commission a révélé dans son rapport l’existence d’un système de dopage organisé en Russie. Il fait également état d’importants dysfonctionnements au sein de la fédération internationale d’athlétisme.

Lire la suite

656 prélèvements réalisés lors du Tour de France 2015

Lors du Tour de France 2015, 656 prélèvements ont été réalisés, dont 482 prélèvements sanguins et 174 prélèvements urinaires. Aucun ne s’est avéré positif, mais les échantillons seront conservés pour d’éventuelles analyses rétrospectives dans le futur.

Lire la suite

L’AFLD et la CADF renouvellent leur coopération pour les contrôles antidopage sur le Tour de France 2015

Aigle, Suisse, le 30 juin 2015 – L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) et la Fondation antidopage dans le cyclisme (CADF), la structure indépendante mandatée par l’Union cycliste internationale (UCI) pour définir et exécuter la lutte contre le dopage dans le cyclisme, ont confirmé aujourd’hui la continuité de leur collaboration concernant les contrôles antidopage lors du Tour de France 2015 qui débutera le 4 juillet.

Lire la suite